Shampoing au lierre et trois ans de NoPoo !

Olala je suis à l’image des candidats à la présidence, des promesses, des promesses, que je ne tiens pas !

Tenez cette recette je vous l’ai promis il y a deux ans lorsque je fêtais mes Un an sans shampoing. Je m’autocite : « Mais si vraiment tu n’a pas un copec, je te recommande le shampoing aux lierres dont je ferais un article/recette bientôt ! ». Vous noterez la distorsion du terme « bientôt »…je vais bannir ce mot de mon blog pour éviter ça désormais !

Et voilà nous y sommes ! Trois ans de NoPoo, trois ans sans shampoings (ou presque si je ne compte pas le rdv chez la coiffeuse et une attaque virulente de poux)… Et je ne reviendrais un arrière pour rien au monde. D’ailleurs plus j’avance moins j’achète de produits, mon intérieur s’épure et de nombreux produits sont utiles à différents lieux de ma maison.

 

Pour ce qui est du lierre, le sujet qui nous intéresse, il peux également servir de base à une lessive. Pour ma part j’avais testé et je n’étais pas très satisfaite du résultat. Mais si vous avez une recette à me recommander je testerais à nouveau bien volontiers. En matière de lessive j’ai adopté cette recette du chouette blog « Simple comme chou », jetez un œil ICI pour une recette qui fonctionne bien. La décoction que je vous propose aurait aussi des propriétés raffermissantes pour la cellulite. Dans ce cas il faut la mélanger à de l’argile verte et la poser en cataplasme pendant une vingtaine de minutes.

 

Revenons à nouveau au shampoing au lierre. Pourquoi ça peut laver? Parce que c’est une plante saponaire tout comme sa cousine Saponaria officinalis aussi appelé plante à savon. Le lierre, le saponaire et d’autres plantes ont toutes en commun une composition chimique tensioactive c’est à dire nettoyante.

Les saponines ou saponosides sont des molécules ayant une partie hydrophile (qui aime l’eau) et une partie lipophile (qui aime les lipides) ce qui leur donne des propriétés tensioactives naturelles que l’on retrouve, en quantité variable, dans de très nombreuses plantes. C’est à dire qu’une partie de la molécule est soluble dans l’eau et l’autre dans la graisse. Cette propriété permet l’émulsion, capable d’ôter la graisse aux vêtements, à la peau ou aux objets en général.¹

 

En pratique, une fois la décoction faite, elle se conserve une semaine/15j au frigo. Pour se laver les cheveux il suffit de s’en frictionner la tête, et de laisser agir quelques minutes, puis de rincer avec une eau vinaigrée (ou citronnée). La décoction a un léger effet colorant et fonce le cheveux. D’ailleurs elle peut s’utiliser pour les cheveux blanc comme une lotion en frictionnant les zones concernés et sans rincer. Je n’ai pas de quoi tester cette utilisation mais si l’envie vous en prend faites m’en retour s’il vous plait !

 

Sans plus tarder la recette…

Ramassez 100g de feuilles de lierre

Coupez en petits morceaux, aidez par les petites mains volontaires éventuellement

Après rinçage, couvrez avec 1/2l d’eau froide et mettez à chauffer à feu moyen (ça déborde assez facilement)

Comptez 10mn une fois que l’eau bout. Puis or du feu, couvrez et laisser infuser une heure

Filtrer en pressant le jus des feuilles

Et c’est tout !

 

Les plus de cette recette

Elle est quasi gratuite si ce n’est l’eau et le gaz/électricité pour la décoction

Elle fonce un peu le cheveux

Elle est simple à faire

 

Les moins de cette recette

Elle se conserve peu de temps (à voir avec un ajout de quelques goutes d’epp éventuellement)

Étant donné sa conservation au frigo il faut être motivé pour se l’appliquer en friction…à moins de la réchauffer au bain marie un peu avant

 

Au niveau résultat mes cheveux sont propres, doux et brillants. J’imagine que le résultat peut être moyen si vos cheveux ne sont pas accoutumés au no poo…dans ce cas y ajouter une poudre lavante, ou argile ou bicarbonate.

 

A bientôt !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

¹ source : http://lesherbonautes.mnhn.fr/missions/4101335

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *