Énergie automnale

L’automne est mon printemps à moi…

 

Il y a comme une partie de moi qui revient à la vie, qui fleurit à nouveau. Je trouve toujours étrange d’entendre « ma saison préférée ». Là ou je sais que chaque saison à sa saveur, son gout unique, là où je sens comme j’aime chacune d’elles. L’automne n’est pas « ma saison préférée »…c’est la saison où je me sens le plus moi même. Il y a de la justesse entre l’automne et moi, tout semble à sa juste place. L’énergie exaltée, joyeuse et un peu folle de l’été s’envole et me laisse apaisée et alignée. Je me sens à nouveau en paix. L’hiver n’a pas encore pointé le bout de son nez…l’hiver austère et intimiste.Je le vis chaque année comme une renaissance au monde. Je suis née en octobre, cela n’y est sans doute pas pour rien.

Je vous propose un petit tour d’horizon symbolique de l’automne, quelques exercices, et un petite recette !

L’automne une saison de la vie humaine

Ne dit on pas il est à l’automne de sa vie…cette saison invite particulièrement a posé sa conscience avant le repos hivernal sur ce moment de notre vie. Qu’ais-je semé ? Que vais-je récolter? Comme l’arbre qui se déleste de son ramage je suis emmenée à laisser tomber à terre mes illusions, mes croyances limitantes. Comme l’arbre qui donne ses fruits, je peux donner à voir au monde ce qui a mûri pendant l’été. Au delà des paroles, le fruit ne trompe pas. Il est le récompense de mon travail. Si ce n’est pas à la hauteur de mes espoirs, à moi de me remettre en question.

L’automne invite a  exprimer sa vérité, à prendre ses responsabilités.

100_2361

 

Feuilles d’Automne

 » Feuilles d’automne !
Comme vos gloires passées sont belles !
Sur les collines et les vallons.
Sur les rocheuses et sur les monts Vous illuminez jusqu’au tréfonds D’une lumière vive et colorée Chaque nuance n’est que merveille A nulle autre saison pareille. Chaque éclat de couleur or ou ambre dévoile de nouvelles teintes rayonnantes.  » Grace Aguilar

Délicatesse saisonnière, en tombant les feuilles tapissent le sol d’une palette colorée. Quel émerveillement devant le spectacle des feuilles mortes, ces déclinaisons de couleurs nous rappellent à la beauté de nos actes. La nature en se colorant de mille nuances nous montrent la variété et à la beauté de nos actions. Tel l’arbre, j’ai accompli tant de choses cette année, je peux les voir, me reconnaître, pour mieux mourir et renaître.

2008-01-01 12.00.18-3

 

Équilibre équinoxe

Quel est dont cet équinoxe ? c’est le moment de l’année où le soleil est exactement à la verticale au niveau de l’équateur. Le point d’équilibre où le soleil change d’hémisphère. ce jour là la durée de la nuit est égale à celle du jour.

A l’équinoxe je peux sentir en moi ce point d’équilibre entre mes parts d’ombre et ma lumière, mes joies et mes peines, mes rires et mes larmes, mes forces et mes faiblesses, mon féminin et mon masculin…

C’est un point d’équilibre parfait pour laisser s’exprimer ses intuitions et sa créativité. Cette année j’ai « fais ma sorcière » ! Le jour de l’équinoxe j’ai trouvé le temps que je cherchais depuis des semaines pour mettre en pots et en sachets des plantes, filtrer des macérats, créer des potions d’équilibre !

100_2369

100_2397

100_2373

Hasard du calendrier c’est aussi le jour où ma fille a cueilli du pourpier…la sorcière en elle étais bien présente également !

100_2363    100_2366

 

 

Exercice d’ancrage

Dans ma recherche d’équilibre nul besoin de me tendre, je peux juste sentir ma verticalité, ma présence entre ciel et terre. Pour cela en position verticale je peux prendre quelques instants pour respirer profondément et consciemment, et à chaque fois que je souffle je laisse le poids de mon corps descendre dans mes pieds. Pendant quelques respirations je souffle en laissant mon corps se poser sur mes pieds. Puis je peux à mon rythme plier un genoux et répartir tout le poids du corps du côté de ce genoux plié…et à mon rythme en alternant je peux basculer mon poids d’un côté puis de l’autre en pliant mon genoux. Pendant ce mouvement je m’intéresse à la sensation de mon pied sur le sol, au massage de mes pieds sur le sol, à l’assouplissement de mes articulations. Lorsque je le souhaite je peux retrouver ma position d’équilibre, poser ma conscience sur mes points centraux : mon périnée, mon nombril, sternum, ma bouche, mon nez, la zone de la fontanelle. Je peux prendre conscience de l’énergie de la terre sous mes pieds, de l’énergie du ciel en contact avec ma tête, je peux me sentir connecté à ces deux énergies.

Astrologiquement vôtre

L’entrée dans l’automne correspond à l’entrée dans le signe de la balance. Là aussi on retrouve la dualité et l’équilibre qui caractérise ce signe. Sur ses plateaux il y aurait Vénus l’amoureuse et de l’autre côté Saturne la rigoureuse…

Pour aller plus loin sur ce sujet pointu qu’est l’astrologie et que je découvre, deux astrologues dont les articles et vidéos m’interpellent https://www.youtube.com/user/sandrinegorodine http://boholistique.blogspot.fr/2015/09/horoscope-des-energies-astrologiques.html

db3880a6

Peinture de Joséphine Wall

Fêtes automnales

Nombreux sont les peuples, les traditions, les religions qui fêtent l’automne. Chez les celtes on retrouve la cérémonie druidique du Samonios. Cette fête marque le début de la nouvelle année (le 8 novembre cette année) chez les druides qui fonctionnent en année lunaire. C’est le moment où la frontière entre l’invisible et le visible s’efface. Chez les anglos saxons cette fête correspond à Halloween ! Au mexique la fameuse Dia de Muerto est une commémoration festive des morts qui dure plusieurs jours. Chez les catholiques les morts aussi sont célébrés lors de la Toussaint…particulièrement les Saints bien sur ! Et dans le calendrier chinois la merveilleuse fête de la mi-automne ou fête de la lune. En effet selon la tradition la lune de la mi-automne serait la plus belle, les activités festives sont donc organisées autour d’elle : contemplation de la lune, balade de la lune, gâteau de lune, elle  est à l’honneur !

800px-Catrinas_2

 

Médecine Traditionnelle Chinoise

En Médecine Traditionnelle Chinoise l’automne est associé au poumon. Les maîtres mots sont donc respiration et soin. Pour prendre soin de mes poumons quelques plantes amies :  gingembre, thym, hysope, eucalyptus, pulmonaire, etc.

 

Respirer c’est vivre !

En tant que sophrologue je sais à quel point la respiration est une clé. Si ma gorge est serré, mon souffle court, mes muscles intercostaux contractés je respire difficilement…et rien ne peux aller. Détendu mon diaphragme va masser les organes de mon ventre et laisser circuler librement les fluides nécessaires à mon équilibre. En respirant amplement j’agis directement sur mon système nerveux.

Un exercice simple : respirer consciemment…

– assis ou debout, les yeux fermés si c’est possible

– je pose mon attention sur ma respiration sans chercher à la changer

– je suis à l’écoute de mes sensations, la température de l’air, le trajet de l’air, les micro mouvements de mon ventre ma poitrine. Je peux observer ce flux et ce reflux comme un vague

– les pensées font partie de moi, je n’ai pas à lutter contre elles…je peux juste ne pas m’y attarder (ne pas leur offrir le thé!), les laisser faire le boulot de pensées et ramener mon attention sur mon souffle

– j’observe la zone où je ressens le plus ma respiration (mon ventre, ma gorge, ma poitrine?), j’observe son rythme (rapide, lent, etc)

– au bout d’une dizaine de respiration je peux déjà observer que de la détente peux s’installer, je peux être présente à toute mes sensations corporelles, les battements de mon cœur, le contact de ma chaise ou du sol sous mes pieds, la température de mon corps

En quelques instants de respiration consciente je peux simplement me recentrer, m’apaiser, et revenir à moi même.

 

Et l’alimentation…

Viens l’automne et sa valse de courge. La simple vue d’un potimarron dans l’étal d’un marché et je salive…

837001283_4

Quand au raisin, en plus d’en consommer tant qu’il y en a je l’apprécie particulièrement pour mettre une pointe de sucre dans les jus de légumes.

 

Mon jus automnale favori :

3/4 feuilles de chou kâle +  une grappe de raisin a dosé selon son gout pour le sucré

Le chou kâle a des propriétés anti oxydante, anti inflammatoire, il est riche en calcium (à titre comparatif : 100g de kâle = 150 mg de calcium, un verre de lait = 125 mg), vitamine C et A, bêtacarotène. Le raisin lui est riche en vitamine A,B, C et en oligoéléments.

raisin_dissi kale-supealiment-chou-vert-benefices-nutrition

 

J’espère que vous aurez eu autant de joie à parcourir cet article que j’en ai eu à l’écrire.

Je vous souhaite de merveilleuses retrouvailles automnale avec vous même et le monde…

4 comments

  • Elodie

    Merci, j’aime te lire…j’aime ce que tu es devenue…
    Je t’aime Camille <3

  • Veronique

    « L’automne n’est pas « ma saison préférée »…c’est la saison où je me sens le plus moi même. »
    C’est exactement ce que je ressens ! J’avais tendance à dire « ma saison préférée » sans trop aimer cette formulation, maintenant je sais que dire !
    Qu’est-ce que j’adore l’automne… Chaque année, septembre arrive, et je me sens respirer (dire que j’ai passé deux ans sans automne, quand je vivais dans les Caraïbes, et les saisons m’y ont tant manquées !)
    Et pourtant, je suis née en janvier 😉

    • camillesophro

      Bien d’accord avec toi, je ne crois pas être faite pour vivre dans un pays à l’éternel soleil…vive les saisons! leurs humeurs, leurs changements, leurs qualités !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *