J’ai construit une kerterre !

Mon aventure de construction de kerterre, cette maisonnette ronde a démarré il y a plusieurs années en découvrant le travail d’Evelyne Addams.

La poésie, la simplicité, la durabilité tout m’a séduit.

Ce qui m’a touché particulièrement c’est ce « petit bout de femme » qui dégage cette conviction, cette force, cette présence…en la regardant j’entrevois un chemin d’autonomie et de puissance en tant que femme.

Quelque chose en moi me dit « si elle l’a fait je peux le faire ».

Voilà pour la rencontre.

Ensuite le temps a fait son œuvre et il m’a fallu quelques mois pour m’organiser pour pouvoir participer à un stage.

Cela s’est déroulé cet été dans l’Aude, et je l’ai fait avec mes enfants ce qui n’était pas un détail !

 

Dans la pratique l’équipe des kerterres reçoit des demandes de personnes souhaitant construire une kerterre chez eux et pouvant accueillir un stage. Ensuite si il y a suffisamment de participants inscrits le stage est validé et un ou une formatrice se déplace pour transmettre la technique. La personne qui reçoit achète le matériel pour la kerterre et s’assure de pouvoir accueillir les participants. Les repas sont cuisinés et pris en commun avec ce que chacun apporte.

Pour plus d’infos je vous invite à visiter le site kerterre.org

 

Ce que j’ai envie de vous partager de cette expérience c’est que VOUS POUVEZ LE FAIRE ! Tout et toutes ! C’est ce que nous as transmis Adèle (la fille d’Evelyne qui était notre formatrice sur ce stage).

En 5 jours la kerterre est sortie du sol. Cinq petits jours et 14 personnes pour faire surgir une petite maison presque finit de terre.

Alors dis comme ça cela semble facile. En réalité je parlerais plutôt de simplicité que de facilité. Nuance importante. Les techniques sont à la portée de tous mais pour mes petites mains peut habituer aux travaux bâtis cela n’a pas étaient facile tous les jours.

Thierry qui nous accueillait avait au préalable réalisé un hérisson (technique consistant à creuser le sol pour y mettre en remblai en pierre pouvant accueillir ensuite le dallage, le but étant de stabiliser le sol, de faire une barrière contre l’humidité), et un système de regard pour s’assurer que l’eau ne s’accumule pas sous la kerterre. Pour aller plus loin vous pouvez télécharger ce pdf de la technique (il est plus poussé que ce que j’ai vu) fiche technique hérisson.

kerterrekerterrekerterre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque jour nous avons alterné entre des périodes pratiques de construction et des phases théoriques où nous revoyons en détail ce que nous avions fait.

 

 

Voici en photos les différentes phases de la construction de la kerterre :

La semelle (pour que l’eau ne s’infiltre pas par le sol, ici grosses pierres et chaux)

kerterre

Le mur droit

kerterre

Les ouvertures et puits de lumières

kerterre

kerterre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sourcil (pour l’écoulement de l’eau)

kerterre

 

Le « penchage » (étape pour arrondir la construction, nous avons utilisé un moule pour gagner du temps mais cela n’a rien d’obligatoire)

kerterre

 

Le sky dôme

 

Les différents enduits (pré pré enduit, pré enduit, enduit de finition)

kerterre

 

L’utilisation du chanvre

kerterre

 

Les mélanges à base de chaux

kerterre

 

La déco 😉

kerterre

 

Pourquoi faire un stage construction de kerterre?

En voyant ses photos, ou en flânant sur le net, vous vous direz peut être que vous n’avez pas besoin d’un stage pour le faire. Je vous réponds oui…et non!

Oui parce que cela a était le cas d’Évelyne, elle s’est lancée, a expérimenté et créer des kerterres. D’autres personnes d’ailleurs font des maisons en chanvre et chaux sans être passé par la case stage.

Et non parce qu’un stage c’est un accompagnement, un partage d’expériences, y compris de toutes les expérimentations ratées. C’est une somme de petits détails, astuces, manip que peut être vous n’aurez pas en tête en vous lançant seul. C’est aussi des gestes montrés, des explications à chaque étapes. C’est enfin des adresses pour les différents matériaux, une liste des outils, un fichier complet de construction. En somme cela fait gagner un peu de temps (et d’argent pour les possibles expérimentations foirées). Et puis cela vaut le détour en terme d’expérience humaine, c’est un moment de partage, de convivialité. Le groupe que j’ai rencontré était vraiment constitué de personnes avec des parcours et des vies très différentes, cela était enrichissant également pour ça. Et les échanges m’ont donné de nombreuses pistes dans ma réflexion sur la question de l’autonomie.

kerterre

Finalement cela dépend de vos connaissances, de votre réseau, de votre confiance en vous. Evelyne Addams a par ailleurs écrit un petit livret très abordable (3 euros 90) avec les différentes étapes, vous pouvez vous le procurer ICI

 

Un stage kerterre avec enfant ça se passe comment ?

 

Plutôt bien 🙂 J’étais la seule adulte avec des enfants et j’ai eu la chance de rencontrer un groupe soutenant et m’offrant du relais. Mes filles ont du trouver leur place. Elles ont participé à la construction mais n’y ont pas consacré tout leur temps. Il y a eu des moments pas évidents car elles me demandaient une disponibilité que je n’avais pas étant concentré sur la construction. Tout ça demandait des réajustements de chaque côté, du mien, du leurs…le groupe a était très chouette, certains adultes ont pris une place auprès d’elles, cela a amené un équilibre qui nous as permis de profiter de l’expérience. Je renouvelle à l’occasion de cet article un merci particulier pour ces adultes qui se sont intéressés et investis avec elles.

En soi il est tout à fait possible de faire participer les enfants, en adaptant à leurs âges et leurs envies

 

kerterre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour conclure…

 

Je vous recommande chaudement cette expérience si les questions d’autonomie vous intéressent. J’y ai vraiment contacté et renforcé un sentiment de puissance, de confiance en ma capacité à faire…et je remercie aussi Adèle pour cela.

 

Un petit montage photos en musique pour en voir plus 😉

 

 

 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *